A dix heures !

Il était tôt ce matin-là quand j’allai chercher mon pain. Dans la rue, derrière moi , une petite voix attira mon attention. Sans s’occuper des gens qui passaient, un petit garçon fredonnait une chansonnette manifestement de sa composition : trois mots seulement, mais qu’il répétait comme une ritournelle : “A dix heures ! A dix heures !”

Lui aussi allait à la boulangerie.

  • “Tu as l’air tout content mon garçon. Qu’est-ce qui va se passer à dix heures ?”
  • Eh bien, c’est maman qui revient. Elle a été à l’hôpital trois mois, mais maintenant elle est guérie, et à dix heures papa va la chercher pour la ramener à la maison.

Ses yeux brillaient, et l’instant d’après, son pain sous le bras, il sortait du magasin en reprenant son refrain : “A dix heures, à dix heures !”

Petit fait, mais n’y a-t-il pas là une leçon à tirer pour nous chrétiens ? Est-ce avec une telle joie que nous attendons Celui que nous aimons : JÉSUS ?

Nous ne connaissons ni le jour ni l’heure, mais si nous attendons Jésus, la perspective de son proche retour fera elle aussi, chanter nos coeurs, et chacun autour de nous l’entendra.

“O Seigneur, quand je pense à Toi,
 à Ta parfaite grâce,
 mon coeur brûle au-dedans de moi
 de Te voir face à face”.