Ambassadeurs et témoins

“Lequel d’entre vous est sage et intelligent ? Qu’il montre ses oeuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse.” (Jacques 3/13)     

Dans leurs relations entre elles, les nations s’envoient les unes aux autres des ambassadeurs qui représentent le chef de leur pays et leur pays lui-même.

Ils vont faire attention de donner, aux étrangers au milieu desquels ils habitent, une image aussi bonne, aussi respectable que possible de la nation qu’ils représentent. Ils ont  leur rang à tenir.

Imagine-t-on un ambassadeur négligé dans sa tenue, vulgaire dans ses paroles, ignorant tout ou presque tout de son pays et de son chef ?

Que doit être alors, à plus forte raison, un ambassadeur du Seigneur Jésus-Christ ! Il représente celui que Dieu a désigné comme “Prince et Sauveur” (Actes 5:31Dieu l’a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.‭) ; “Roi des rois et Seigneur des seigneurs” (Apocalypse 19:16Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs.‭).

Mais il représente aussi celui qui est “débonnaire et humble de coeur” (Matthieu 11:19Le Fils de l’homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : C’est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie. Mais la sagesse a été justifiée par ses œuvres.‭).

Comment alors pouvons-nous être des témoins pour Jésus-Christ ?

C’est en Le prenant pour modèle.

Le sentiment de la gloire du Seigneur Jésus nous donnera la dignité dans notre conduite. En même temps, le sentiment de Sa grâce envers nous et envers les hommes nous inspirera la douceur et l’humilité dans nos rapports avec tous (Philippiens 4:5Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.‭).

Nous sommes appelés à répondre, mais avec douceur et avec crainte, à quiconque nous demande raison de l’espérance qui est en nous (1 Pierre 3:13, 1513 ‭‭Et qui vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien ?‭ 15 ‭‭Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous).