Dieu n’est pas mort !

Juste avant de mourir, une jeune femme, dans une suprême prière, avait recommandé son mari alcoolique et son jeune fils à la grâce de Dieu.

Le soir des obsèques, l’enfant, à qui sa mère avait appris à prier, dit à son père :

“Papa, fais-moi faire ma prière.”

“Ta prière ? Plus question maintenant que ta mère est morte !”

“Mais Dieu n’est pas mort !”

Cette simple parole perça comme une flèche le coeur de cet homme. D’autant plus que son fils se mit à prier, lui rappelant la foi qui avait animé sa femme. Des larmes perlèrent sur les joues de ce père endurci : il pleura, pria, demanda pardon à Dieu, et sa vie en fut toute transformée.

A l’aube de Pâques, plusieurs femmes qui avaient cru en Jésus, et en particulier Marie-Madeleine, viennent au tombeau où le corps de Jésus a été déposé après sa mort sur la croix.

A leur grande surprise, elles découvrent que le tombeau est vide. Deux hommes leur apparaissent vêtus d’habits étincelants et leur disent : “Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ?”

L’impossible est devenu possible : Jésus est vivant !

Pour le coeur sincère, l’incroyable est devenu la réalité. Dieu n’est pas mort, JÉSUS VIT, Il est VIVANT pour l’éternité. Il est plus puissant que jamais pour sauver, bénir, relever, consoler, guérir quiconque se confie en Lui.

Il nous dit : “Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde” (Matthieu 28:20)

N’avons-nous pas toutes les raisons de croire en Lui et de Lui dire : “Mon Seigneur et mon Dieu” (Jean 20:38) ?