Motivé par l’amour

Quand les communistes se furent emparés de la Chine continentale en 1949, des dizaines de milliers de réfugiés affluèrent à Hong Kong, apportant avec eux pauvreté, misère et désespoir.

Un chrétien qui y travaillait se rappelle avoir éprouvé une grande compassion pour les petits enfants en haillons qu’il voyait jouer dans les rues.

Cependant, il finit par en connaître et en aimer quelques-uns d’entre-eux, et cela fit toute la différence !

Une enfant qu’il connaissait depuis plusieurs années lui montra ses chaussures. Les deux semelles étaient trouées, et ses pieds étaient découverts. Sans hésiter, il lui donna de nouvelles chaussures et lui acheta une jolie robe : “Quand je les lui donnait, dit-il, elle grimpa sur mes genoux, enfonça sa tête dans mon épaule, le coeur trop ému pour parler”.

L’oeuvre de cet homme était la bonté en action motivée par l’amour.

De même, c’est l’amour qui motiva le Père céleste à offrir sa faveur imméritée aux pécheurs coupables et condamnés. C’est ce que signifie la grâce de Dieu.

Ce thème était cher au coeur de l’apôtre Paul, et il apparait à maintes reprises dans ses épîtres.

La grâce de Dieu envers vous et moi découle de son grand amour qui le poussa à envoyer son Fils Jésus mourir sur la croix pour nos péchés. Louons-le chaque jour pour Sa grâce infinie et incomparable !

La grâce de Dieu est l’amour infini s’exprimant par la bonté infinie.